Combien coûte un chat?

Vous adorez les chatons et comptez sérieusement en acheter un ? Ce qui vous manque maintenant, c’est de savoir combien coûte un chat ? Nous avons essayé dans cet article d’énumérer les différents composants du prix d’un chat, de trouver une offre intéressante et de vous faire part d’une panoplie de conseils pertinents pour faire votre achat en toute sécurité et fiabilité.

Quel est le prix pour un chat?

Acheter ou même adopter un chat n’est pas gratuit.

En effet, il existe des chats en animalerie et des chats en élevage. 

Chats en animalerieEntre 300 et 600 Euros 
Chats en élevageEntre 600 et 2000 Euros 

Toutefois, le coût d’un chat ne dépend pas uniquement de son prix d’achat. Il existe justement plusieurs facteurs à prendre en considération. 

Lisez le reste de notre article pour avoir une idée détaillée sur le coût d’un chat 

Plus d'informations pour un chat

Coût des dépenses relatives à l’achat ou l’adoption d’un chat : 

En effet, pour calculer le prix d’un chat durant la première année, pensez aux premières dépenses, mais aussi aux différents achats et frais à payer par la suite : 

Son vaccin et test de dépistage : entre 150 et 210 € 

Son identification (par puce électronique ou par tatouage ) : entre 50 et 80 €

Sa stérilisation sous anesthésie totale : entre 50 et 70 € pour une castration (pour un mâle) et 100 à 150 € pour ovariectomie (pour une femelle).

Antiparasitaire interne : entre 24 et 32

Antiparasitaire externe : 120 €/an en moyenne

Ce n’est pas terminé ! 

Il y a aussi de petits trucs à lui acheter : 

Une Boîte de transport :20 à 50 €

Une chatière : 20 à 50 € (Le prix est plus cher si elle est connectée)

Une gamelle :   5 à 20 € (Le prix est plus cher si elle est connectée)

Une litière : 50 €/an

Des Jouets et accessoires : 100 € l’arbre à chat et 30 €/an pour les autres joujoux

et des frais à payer pour lui :

Son alimentation : 200 € à 400 €/an

Sa pension en cas de voyage : 10 à 30 € par jour, soient 300 €/an environ.

Son assurance :  20 à 40 € par mois, soient 400 €/an environ.

Ce qu’il faut absolument éviter 

Attention ! Il faut éviter les plantes toxiques. Ces dernières peuvent représenter un grand danger pour votre chat: 

Le Yucca : Vous adorez sans doute la voir dans votre intérieur. Elle est belle. Nous le savons. Mais, elle peut provoquer une paralysie et de l’hypersalivation pour votre chat.  

Le ficus : Il suffit de mâchouiller ses petites feuilles pour que des problèmes digestifs importants apparaissent. 

Le muguet : On adore certes la recevoir au mois de mai. Cette jolie plante peut (si votre chat en mange beaucoup), provoquer des vomissements, des diarrhées ou encore des problèmes cardiaques.

La Sanseveria : Appelée aussi langue de belle-mère, cette plante peut provoquer une faiblesse au niveau de l’appareil digestif et surtout des irritations buccales. 

L’aloe Vera : Oui, nous le confirmons ! Sa présence est incontournable dans nos foyers. Mais, bien qu’elle soit d’une importance immense dans la vie de l’être humain, elle ne l’est pas du tout dans la vie de votre petit chat. En effet, si votre chat essaie de se vermifuger avec cette plante, il est possible qu’il soit victime de diarrhées hémorragiques

Le dieffenbachia : Magnifique qu’elle soit, cette plante à la beauté naturelle somptueuse, peut malheureusement provoquer de nombreux troubles à votre ami félin : asphyxie, œdème buccal, troubles digestifs…. 

Le croton : Ces belles couleurs font d’elle une plante d’exception. Sauf que malheureusement, elle peut engendrer des problèmes digestifs pour votre chat. 

L’amaryllis : Si votre petit compagnon mange une feuille d’Amaryllis, il pourra souffrir de problèmes neurologiques. 

Le caladium : Quoiqu’elle soit une beauté, cette plante peut provoquer des irritations importantes. Si vous y tenez vraiment, essayez d’éloigner votre chat. 

Meilleure adresse pour choisir votre chat